Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ESPERANCE
  • : Partager des moments de rêve et d 'amitié parcourir un bout de chemin ensemble
  • Contact

Profil

  • ESPERANCE

Texte Libre

Texte Libre

pour contacter l auteur
esperance25@voila.fr

Archives

19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 22:00




Histoire du Château

Attesté pour la première fois en 847, le bois de Vincennes est devenu, au moins partiellement, une forêt royale un peu avant 1037. Une première résidence royale, sans doute, existe dès la fin du règne de Louis VII (aux environs de 1170-1180), vraisemblablement sur le site de l’actuel château. Sous Philippe-Auguste (1180-1223)*, Vincennes devient l’une des résidences de la cour d’Île-de-France et un centre de gouvernement.

Du règne de Louis IX (1226-1270) à celui de Philippe VI (1328-1350), le manoir prend une place de plus en plus importante dans la vie de la monarchie. Plusieurs souverains y meurent, s’y marient, y naissent entre 1338 et 1340.


La guerre de Cent Ans (1337-1453) entraîne une modification de la nature des bâtiments : Jean II le Bon (1350-1364), pour faire face aux multiples dangers qui menacent alors la monarchie (Jacquerie et Étienne Marcel), fait entreprendre en 1361 un énorme donjon achevé en 1369 sous le règne de son fils Charles V le Sage (1364-1380). Celui-ci renforce la vocation militaire du château en protégeant toutes les constructions antérieures par une vaste enceinte de 378 m sur 175 m. L’essentiel de cette structure existe encore aujourd’hui.

En 1379, Charles V ordonne la construction d’une Sainte-Chapelle qui ne sera achevée que sous le règne de Henri II, au milieu du XVIe siècle. Son style, la qualité de son architecture, sa taille en font l’un des plus beaux édifices religieux de la fin du Moyen Âge. Pendant trente ans, à partir de 1365, ce nouveau château de Vincennes va être l’une des principales résidences de Charles V et de son fils Charles VI (1380-1422). Puis la guerre de Cent Ans et ses suites vont éloigner la royauté de Vincennes.

Ce n’est qu’avec le règne de Louis XI (1461-1483) que les souverains reviennent à Vincennes. Le changement des goûts architecturaux se manifeste ici par la construction, peut-être dès 1470-1475 d’un pavillon de plain-pied au sud-ouest de l’enceinte de Charles V, reconstruit par Marie de Médicis. Un demi-siècle plus tard, cette construction sera remplacée par l’actuel pavillon du roi édifié pour Louis XIV par l’architecte Le Vau de 1654 à 1658, qui construira ensuite de 1658 à 1660, l’actuel pavillon de la reine.

Avec le départ de Louis XIV et de sa cour à Versailles en 1762, le château connaîtra diverses affectations. Il abritera les débuts de l’École militaire (1753-1756), une fabrique de porcelaine (1740-1756), des ateliers produisant des armes... Le donjon devenu prison reçoit des personnages célèbres comme Mirabeau, Sade, Diderot. En 1796, le Directoire y transfère l’arsenal de Paris : c’est le début de l’implantation militaire dans le château qui, en donnant une fonction à l’édifice, en assurera la sauvegarde.

En 1804, Bonaparte, afin d’enlever tout espoir de restauration aux Bourbons, fait enlever le duc d’Enghien (dernier héritier des Condés). Il sera fusillé dans les fossés du château.

Dès 1831, on construit les premières casemates contre l’enceinte médiévale avant qu’une loi, votée en 1840 et décidant la fortification de Paris, ne transforme les lieux en un fort de seconde ligne défendant la capitale. En 1939-1940, le château abrite le poste de commandement de l’état-major des armées, avant que les troupes allemandes ne l’occupent.

 

En 1948, le service historique de l’armée de terre s’installe dans le château, suivi par la marine et l’air, ce qui fait aujourd’hui de Vincennes le troisième lieu de mémoire en France après les Archives nationales et la Bibliothèque nationale.

Vincennes est un lieu exceptionnel à plus d'’un titre : mis à part le Louvre, il n’existe aucun château en France ayant une aussi longue existence au cœur de l’histoire nationale.


















Partager cet article

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans ballade
commenter cet article

commentaires

monique bluesy 11/10/2009 09:36


j'ai visité le donjon en janvier : il faisait froid ! mais c'était très intéressant. Il paraît que la chapelle est maintenant ouverte . Je suis aussi allée plusieurs fois au château de Vincennes
pour des recherches généalogiques


ESPERANCE 11/10/2009 10:44


je n habite pas très loin de là  fais moi signe quand tu passes à Paris  bises


Mimisan 28/07/2008 03:18

Ma mère habitant à Fonteany-sous-bois, le Chateau est un passage obligé quand je vais à Paris :D

ESPERANCE 29/07/2008 00:37


un petit detour a l occasion


28/07/2008 02:42

Kikousi tu veux pour la bannière je peux t'en faire une avec l'image de ton choixbises

ESPERANCE 29/07/2008 00:38


je t en parle après les vacances   merci.................


Michka dit Le Pirate :0051: 26/07/2008 20:52

chaque fois que je vais à Paris, je vais m'y balader.....va savoir!

ESPERANCE 26/07/2008 23:31


tu n es pas très loin de chez moi   alors  fais signe
bises


michelle 23/07/2008 10:07

Et bien, il en a vu du monde ce château !!! Quelle honte, je n'y suis jamais allée O-)Bonne fin de semaineBises

ESPERANCE 25/07/2008 00:36


c est toujours rempli de monde en plus qui le visite
mais c est en habitant paris qu'on ne voit rien  c est bien vrai tout cela


:0038: Dany :0059: 22/07/2008 03:13

bel article et jolies photos, encore un de sympathique,ce bonaparte,on supprime ceux qui gêne,une habitude des 'grands',encore aujourd'hui, bonne journée :0059: bye
A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

Josée 21/07/2008 11:32

L'assassinat du duc d'Enghien fut vraiment dommage car c'était un homme vraiment bien et qui n'était pas un danger réel pour Bonaparte. Quelle tristesse que tout cet ego et ça continue.

Flo-Avril2 21/07/2008 09:49

Très jolies photos d'un endroit merveilleuxAmitiés, Flo

lyliane 21/07/2008 08:08

Tous tes posts me donnent envie de venir voir ce que tu nous montres, mais les jours passent à une vitesse folle et je n'ai le temps de rien...

Tigwenn 21/07/2008 08:02

Avec toi, on voyage à moindre frais :) Merci pour cette ballade!Très bon lundi!De gros bisous.