Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ESPERANCE
  • : Partager des moments de rêve et d 'amitié parcourir un bout de chemin ensemble
  • Contact

Profil

  • ESPERANCE

Texte Libre

Texte Libre

pour contacter l auteur
esperance25@voila.fr

Archives

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 16:55

Il s'appelait Fleming.

C'était un pauvre fermier écossais.

 

Un jour, alors qu'il tentait de gagner la ville où résidait sa famille, il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche.

Laissant tomber ses outils, il courut et trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille dans le marécage ; apeuré, criant, il cherchait à se libérer. Mais en vain.

 

Le fermier sauva donc le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle.

 

Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme. Un noble, élégamment vêtu, en sortit et se présenta comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.


- Je veux vous récompenser, dit le noble. Vous avez sauvé la vie de mon fils! -


Je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait ! répondit le fermier écossais.

Au même moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane.

- C'est votre fils? Demanda le noble.

Oui, répondit fièrement le fermier.

- Alors, je vous propose un marché.


Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils. Si le fils ressemble au père, je suis sûr qu'il sera un homme duquel tous deux nous serons fiers.


Et le fermier accepta.


Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles. Au grand examen final, il fut diplômé de l'Ecole de Médecine de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.

-

 

Porteur d'une grande aspiration, il poursuivi son chemin jusqu'à être connu du monde entier.

 

Le célèbre Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.

 

Des années plus tard, le fils du même noble qui avait été sauvé du marécage était atteint d'une pneumonie.

Qui lui sauva la vie, cette fois ?...La pénicilline.

 

Comment s'appelait le noble ? Sir Randolph Churchill et son fils, Sir Winston Churchill !

 

Ci dessous ce que quelqu'un a dit un jour et qui illustre bien : Tout ce qui s'en va revient...

 

 

 

Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.

Aime comme si tu n'avais jamais été blessé,

Danse comme si personne ne te regardait.

Chante comme si personne ne t'écoutait.

Vis comme si le Ciel était sur la Terre.

 

 

 

Alpha relaxation.

Partager cet article

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article

commentaires

Caroline PC 12/11/2011 13:28



Bonjour Espérance, un joli pseudo que tu as choisi pour ton blog, merci de ta visite,


je ne sais pas si ton histoire est authentique mais elle est extraordinaire


bon WE, bises



jardin zen 16/06/2011 23:14



bonjour .j'ai beau connaître cette histoire ,elle m'émeut toujours autant !!!
bizzzzzen



marie-claude 15/06/2011 18:14



je connaissais l'histoire, mais la relire ne retire rien à son charme !


amitié .



Annick 15/06/2011 03:13



Fleming et Churchill...une belle histoire vraie!


bisous de Cayenne.



Sourour la Marocaine 13/06/2011 21:23



bonsoir espérance j'espère que la fin de semaine s'est bien passée surtout chez ceux qui en ont eu une longue


^bises bonne soirée



*! Sara la Martiniquaise *! 972 !* 13/06/2011 09:14



 


 


 


Bonjour


Je vous souhaite à tous une bonne semaine


Bisous/Amitiés/Ti bo


 






Drissia 12/06/2011 20:12



je te souhaite une bonne soirée!!


**Bises**



Urban 12/06/2011 19:55



C'est vrai qu'il faut être généreux , peut être qu'un jour le retour de générosité nous sera rendu par une personne pour qui le vent aura tourné ;)


Bonne soirée Espérance :*



Bruno 12/06/2011 17:49



Bonjour Espérence.


Merci pour ce joli blog plein de belles ballades.


Bruno.


 



Martine Réunion 12/06/2011 17:08



Une histoire qui me plaît beaucoup !!!


Bonne fin de journée et peut-être de week-end prolongé......


Bises d'ici.