Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ESPERANCE
  • : Partager des moments de rêve et d 'amitié parcourir un bout de chemin ensemble
  • Contact

Profil

  • ESPERANCE

Texte Libre

Texte Libre

pour contacter l auteur
esperance25@voila.fr

Archives

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 22:00

 

 

 

je demande à toutes les entants de m'excuser d avoir dédié ce livre à une grande personne !  j ai une excuse   cette grande personne est mon meilleur ami.
j ai une seconde excuse,ai une excuse sérieuse c est le meilleur ami que j ai au monde....
♥♥♥♥
j ai une autre excuse, cette grande personne peut tout comprendre même les livres pour enfants.

j ai une troisième excuse cette grande personne habite la France et elle a faim et froid elle a bien besoin d être consolée.

si toutes ces excuses ne suffisent pas, je veux bien dédier ce livre à l'enfant qui a été autrefois cette grande personne ; toutes les grandes personnes ont d'abor été des enfants ... mais peu d entre elles s'en souviennent !

A de Saint Exupéry

Un des plus beaux livres que j ai jamais lu! des moments magiques qui défient le temps ! un mirage, un bijou littéraire des sentiments, des émotions , découverte de l'amitié et de l 'amour  !
bonne écoute!

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 20:25

 

 

 

 

 

 

Hier soir, couché dans mon lit, J’ai trouvé la réponse à cette fameuse question fondamentale et philosophique

 

"Quelle est la clé de la réussite ?"

 

Le plafond m’a dit "L’ambition est haute"

 

La fenêtre me dit "Regarde le monde"

 

L’horloge m’a répondu "Le temps est d’or"

 

Le miroir m’a murmuré "Ne juge jamais d’après les apparences"


La porte m’a crié "Pousse fort afin d’atteindre tes buts"

 

Et Enfin le sol m’a sagement conseillé... De toujours rester modeste de surtout garder les pieds sur terre.....;)

 

 

 

-Auteur Inconnu

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:23

Aujourd’hui nous déplorons le décès d’un ami très cher qui se nommait “Bon Sens” et qui a vécu parmi nous pendant de longues années.

 

Personne ne connaît exactement son âge, car les registres de naissance ont été perdus il y a bien longtemps dans les méandres de la bureaucratie.


On se souvient de lui pour des leçons de vie, comme “La journée appartient à celui qui se lève tôt “, “Il ne faut pas tout attendre des autres” et “Ce qui arrive est peut-être de MA faute”.

 

” Bon Sens ” vivait avec des règles simples et pratiques, comme: “Ne pas dépenser plus que ce que l’on a”, et des principes éducatifs clairs, comme “Ce sont les parents, et non les enfants, qui décident “.

 

” Bon Sens ” a perdu pied quand des parents ont attaqué des professeurs pour avoir fait leur travail en voulant apprendre aux enfants les bonnes manières et le respect.

 

Un enseignant renvoyé, pour avoir réprimandé un élève trop excité, a encore aggravé l’état de santé de “Bon sens".

Il s’est encore plus détérioré quand les écoles ont dû demander et obtenir une autorisation parentale pour mettre un pansement sur le petit bobo d’un élève, sans pouvoir informer les parents de dangers bien plus graves encourus par l’enfant.

 

” Bon Sens” a perdu la volonté de survivre quand des criminels recevaient un meilleur traitement que leurs victimes.

 

Il a encore pris des coups quand cela devint répréhensible de se défendre contre un voleur dans sa propre maison et que le voleur pouvait porter plainte pour agression.

 


"Bon Sens” a définitivement perdu sa foi quand une femme qui n’avait pas réalisé qu’une tasse de café bouillante était chaude, en a renversé une petite goutte sur sa jambe, et pour cela a perçu une indemnisation colossale.

 

La mort de "Bon Sens" a été précédée par celle de ses parents : Vérité et Confiance, de celle de sa femme Discrétion, de celle de sa fille Responsabilité ainsi que de celle de son fils Raison.

 

Il laisse toute la place à ses trois faux frères: “Je connais mes droits”, “C’est la faute de l’Autre” et “Je suis une victime.

 

le post

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 10:45

JE VOUS SOUHAITE DES RÊVES A N'EN PLUS FINIR...

 

 

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,
et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,
et d'oublier ce qu'il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil et des rires d'enfants.
Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence,
aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout d'être vous.

 

 

Jacques Brel...v.v

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 23:00

C'est un des immeubles résidentiels clés de Gaudí et un des plus imaginatifs de l'histoire de l'architecture, cette maison est plus une sculpture qu'un immeuble. Ont collaboré à la réalisation (selon Permanyer): l’architecte Josep Maria Jujol, les forgeurs frères Badia, le constructeur Josep Bayo et le plâtrier Joan Beltran

  DSC06834

 

 

(le travail en plâtre des plafonds de cet immeuble est réellement exceptionnel). La façade est une impressionnante, variée et harmonieuse masse de pierre ondulante sans lignes droites, où aussi le fer forgé est présent dans les structures des balcons qui imitent des formes végétales. Les mansardes sont supportées par des murs d'arcs en brique suivant le style que Gaudí avait développé pour l'École de Sainte Thérèse aussi à Barcelone.

 

 

DSC06854

DSC06853

 

 

 

 

 

 

Le toit est très original, des cheminées avec des formes qui rappellent  des guerriers, les sorties des escaliers, etc.,  une masse  de figures qui surprend par sa variété et ses formes. L'immeuble a été classé par l'UNESCO comme "PATRIMOINE DE L'HUMANITÉ", l'année 1984.

 


  le toit de la Pedrera

DSC06848.JPGDSC06845

 

 

 

 

 

 

 

 

PROCHAINEMENT JE VOUS FERAI VISITER L INTERIEUR  MAIS JE M ABSENTE  POUR UN LONG VOYAGE

A BIENTOT

 

DSC06844.JPG

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans voyages
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 23:00

 

 

  et voici l'intérieur de la casa batillo

 

 

 

 

DSC06878

porte et décorations de portes  un haut de porte tout en courbes maniant le bois et le verre .

 

 

 

autre vue des portes   

 

 

DSC06877

 

 

  escalier qui monte aux étages supérieurs

DSC06886

cour intérieure  perspective

DSC06893-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

impressionnante la perspective de la cour intérieure              

 

 

DSC06894

 

 

 

une très belle fenetre   et  une image des céramiques sur les murs     de l 'art à l état pur !

 

DSC06890DSC06895

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans voyages
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 14:27

happy-new-year-2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

et que cette année  qui démarre soit intense de bonheur et de santé pour vous tous    

 

que la paix  règne dans le monde

 

 

merci pour tous vos échanges        et que VIVE 2012

 

                                     CHEERS ....  et BON REVEILLON

 

 

 

 

cheers.jpg

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 23:00

 

DSC06934DSC06940.JPG

 

la superbe voute   la nef fut officiellement achevée  le 31 décembre 2000

 

DSC06930lDSC06933

 

les vitraux 

 

 

 

porte de façade  le style est très différent de la façade nouvelle à la façade ancienne

 

DSC06924

l'artiste  joseph subirach   né en 1927   est chargé de terminer la façade  de la passion

il s'installe dans l église comme son illustre prédécesseur   ses impréssionnantes statues anguleuses et austères attirent à la fois critiques et louanges.

 

 

une différence entre les deux façades!!!  le monument  est sincèrement impressionnant!

DSC06922

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans voyages
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 23:00

 

pere-noel-3.jpg

 

C'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël.

On retrouve dans la représentation du Père Noël tout ce qui faisait la symbolique du personnage de Saint Nicolas : la longue barbe blanche, la mitre qui est devenu un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge. Il voyage dans un traîneau tiré par des rênes, Saint Nicoals voyageait sur le dos d'un âne.

Pour cette raison, dans certaines régions de France, les enfants déposent sous le sapin de Noël, un verre de vin pour le Père Noël et une carotte pour son âne.

 

Chaque région de France lui donna un nom différent : le Père Noël est appelé " Chalande " en Savoie, " Père janvier " en Bourgogne et dans le Nivernais, " Olentzaro " dans le pays basque ou encore " Barbassionné " en Normandie.

 

Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais où il aurait pris une l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement, subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial et serait ensuite revenu en Europe.

 

Pour les américains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint SantA Claus.

 

En 1821 : un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes. Il le fit dodu, jovial et souriant. Il remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le débarrassa du Père Fouettard. L'âne fut remplacé par 8 rennes fringuants.

 

Mais c'est à la presse américaine que revient le mérite d'avoir réuni en un seul et même être les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux.

 

1823 : L'événement qui contribua certainement le plus à l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux poème de Clement Clarke Moore. Intitulé "A Visit From St. Nicholas", ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinel, de New York, le 23 décembre 1823.

Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.

 

En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir.

 


En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis.

 

L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord".

 

C'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial.

 

La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique. Ceci est plus marqué aux Etats Unis, car en France, le père Noël a conservé une longue robe rouge. Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola en plein hiver. Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde.

 

Et si le Père Noël était un Roi mage ? Une légende russe raconte qu'il existe un 4e Roi mage, qui conduit sur la steppe un traineau tiré par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants.

 

Depuis 2000 ans il a renoncé à trouver l'enfant Jésus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route..........

 

 

 

 

 

JOYEUX  NOEL

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 08:47
L’origine du Sapin de Noël

vous allez probablement bientôt décorer, avec toute la famille, un sapin de Noël...
D’où vient cette coutume d’installer un arbre couvert de décorations pour la fête de Noël ?
On a là-dessus plusieurs hypothèses l’une d’elles remonte très loin, vers les années 615,
et on l’a retrouvée dans un très, très vieux manuscrit.

Il semblait qu’à cette époque vivait un moine Irlandais, saint Colomban, qui était allé en France pour y construire des monastères. Mais en plus de cela, il était aussi missionnaire, c’est-à-dire qu’il se promenait à travers la France et l’Italie pour parler du Christ. À cette époque, l’Europe était païenne et ne connaissait pas Dieu.

Un jour qu’il était dans une ville où personne ne venait écouter l’Evangile, il eut l’idée du sapin, le seul arbre encore vert à cette période de l’année, car on était en hiver. Il monta sur une montagne voisine et garnit les branches d’un gros sapin avec des torches qu’il alluma toutes à la fois le soir venu. Cela se passait aux alentours de Noël. Les citoyens furent bien intrigués de voir cet arbre illuminé et accoururent pour se rendre compte de ce qui se passait. Ils trouvèrent là le moine Colomban, qui leur raconta comment Jésus était né dans une étable pour notre salut, et en convertit un grand nombre.

Pour commémorer cette conversion, les nouveaux chrétiens installèrent chaque année des sapins illuminés à Noël. D’autres ont suivi l’exemple, et la coutume est venue jusqu’à nous! ...

 

SAPIN.jpg

 

 

JOYEUX NOEL   A TOUS

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article