Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ESPERANCE
  • : Partager des moments de rêve et d 'amitié parcourir un bout de chemin ensemble
  • Contact

Profil

  • ESPERANCE

Texte Libre

Texte Libre

pour contacter l auteur
esperance25@voila.fr

Archives

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 23:00

 

DSC06913.JPG  

 

 

fantastique tour de force de l'imagination   et objet d'infinies controverses  l 'indescriptible tour d 'Antoni Gaudi est un choc lorsqu'on la découvre !

l architecte, qui lui a consacré sa vie,  est mort en 1926 avant la fin de sa réalisation .

ces 80  dernières années sculpteurs et architectes ont apporté leur touche au rêve de Gaudi

elle est toujours en travaux et devrait etre achevée en 2030

 

des escaliers en colimaçons mènent aux sommets des tours,  mais il y a aussi un ascenseur 

d 'en haut la vue est magnifique, mais il ne faut pas avoir le vertige   on peut y apercevoir tout Barcelone

 

 

Elle est financée par plus d'un million de visiteurs par an peut etre une chance unique de voir la huitième merveille du monde en construction!

 

 

l immense nef de l église est toujours en construction.DSC06929Basilique-de-la-Sacrada-Familia-17-10-2011-002.jpg

La première pierre a été posée en 1882

en 1883  Gaudi est nommé chef de projet il y restera 40 ans.

le 10 juin 1926 Gaudi meurt apres avoir été renversé par un tramway près de son église  personne ne reconnait alors l' architecte le plus célèbre de la ville  puis les travaux sont interrrompus pendant 20 ans  a cause de la guerre civile  et l atelier de Gaudi et la crypte sont incendiés  c est joseph Subirach qui va s 'Installer dans l 'église 

 

le 31décembre 2000 la nef est officiellement achevée.

 

l achèvement de l église devrait etre terminé en 2030

DSC06923

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans voyages
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 23:00
Un jour, le soleil se levant me fit un signe de ses rayons.
Je ne compris pas tout de suite. Mettez-vous à ma place : je ne savais pas ce qu'il me voulait ! Il m'invitait à le suivre, mais sur le pas de la Porte -des-Habitudes, je n'osais pas bouger.
Pourtant, après quelques instants d'hésitation, je fis deux pas en avant et.... clac ! La Porte-des-Habitudes se referma ! Prise de panique, je revins sur mes pas, mais il n'y avait rien à faire, toutes mes tentatives furent vaines. La porte refusait obstinément de s'ouvrir.
Je m'assis, la tête dans les mains, et me mis à pleurer. Le soleil m'envoya un petit rayon câlin, brillant juste ce qu'il fallait pour ne pas m'effrayer, il ne me restait plus qu'à le suivre.

Je me mis lentement en route. Je demandai au soleil de me promettre de ne pas m'abandonner, de rester toujours près de moi, mais il ne me répondit pas. Je ne savais que penser. Je n'étais pas très rassurée.


Je regardais souvent en arrière, mais la Maison-du-Passé devenait de plus en plus petite, de plus en plus floue.

Je n'avais pas eu le temps de faire mes bagages avant de partir, mais j'avais des réserves sur moi : quelques bonnes vieilles et énormes peurs, des divers complexes, et aussi beaucoup de manques dont les deux principaux : Manque-de-Tendresse et Manque-de-Confiance-en-Moi.

Je pouvais compter sur eux tous, ils répondaient toujours présents. Au début, cela me rassura un peu, je restais en pays de connaissances.

Chemin faisant cependant, une peur me lâcha, une petite, je ne m'en aperçus pas tout de suite. Puis une deuxième à son tour s'en alla, une troisième suivit de près. Cela devenait inquiétant. Si elles me laissaient toutes tomber, comment me reconnaîtrais-je ?

Je ne pouvais plus les rattrapper, mais je me promis de veiller sur les autres. Si elles pensaient que j'allais me laisser faire, elles se trompaient lourdement. Mes complexes, eux, étaient fidèles, ils ne me quitteraient pas de sitôt ! Et les manques ne risquaient pas d'être comblés trop vite, j'étais vigilante ! Cependant, mon inquiétude se transforma en angoisse le jour où je constatais que le Manque-de-Confiance-en-Moi avait les traits tirés. Je tentai aussitôt de le fortifier en lui montrant, en toute lucidité, tous mes défauts. Rien n'y fit, au contraire. A peine un défaut s'annonçait-il qu'une qualité que j'ignorais, à qui je n'avais jamais adressé la parole, qu'une qualité nouvelle venait à sa rencontre. Le défaut pâlissait, s'éloignait, se recroquevillait et bientôt n'occupait plus qu'une toute petite place. Malgré tous mes efforts, plus le Manque-de-Confiance-en-Moi s'étiolait, dépérissait, plus les peurs filaient.
Le Manque-de-Tendresse se manifesta, d'abord timidement, puis de plus en plus fort, jusqu'à se faire remarquer. Au début, il n'y avait que moi qui l'entendais, mais il réussit à soudoyer ma bouche pour pouvoir s'exprimer et demander ainsi à être comblé.
Je fis des demandes incroyables dont certaines furent entendues.
Devant cette débâcle, je ne savais plus ni qui j'étais, ni qui j'aimais, ni où j'allais ! Par moments, je ne voyais même plus le soleil, il me fallait alors le chercher et j'avais l'impression qu'il ne reparaîtrait jamais.
Peu à peu, je remarquai cependant que je pouvais continuer à avancer même s'il n'était pas là. Il avait laissé en moi quelques uns de ses rayons ! Mais j'avais encore besoin de recharger mes batteries, il me fallait encore souvent m'assurer qu'il n'était pas trop loin.

Je n'avais pas compris que je pouvais moi aussi devenir soleil, rayonner aussi un jour !
Il m'a fallu du temps. J'avais eu besoin que le soleil me montre la Voie, qu'il ait beaucoup de patience, beaucoup de douceur, pour que je puisse enfin vivre par moi-même. Pour que j'ose partir plus loin, pour que j'accepte aussi de le laisser éclairer d'autres personnes, Oh ! Cela ne veut pas dire que je n'aie plus envie de sa présence, mais simplement que je le suivais par besoin.
Aujourd'hui, je peux m'éloigner de lui par Amour. Le soleil m'a aidé à comprendre qu'il n'était pas possible d'aimer sans une autonomie personnelle.
Dans ma vie actuelle, je sais qu'aimer, c'est être heureux pour que l'autre puisse être heureux sans moi !
Monique Mello dans "Contes à guérir, Contes à grandir" - Jacques Salomé..v.v

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 23:00

 

DSC07242

DSC07254DSC07241

DSC07228

DSC07222un peu de rêve  devant les vitrines parisiennes du Printemps et des Galeries Lafayettes de Paris.

 

DSC07215

 

devant  les yeux médusés des enfants  et des plus grands !

 

 

 

DSC07231.JPG   DSC07224.JPG

toute  la magie de noel  dans les yeux des enfants    ! lethème du voyage y est aussi  abordé !!!

 

DSC07197.JPG

DSC07213.JPG

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans ballade
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 23:00

Il y a des amitiés toxiques par Jacques Salomé

 

 

 

 

Il existe des amitiés toxiques, comme il peut y avoir des amours toxiques. Je veux dire par là, que des amis très proches, trop proches peuvent se révéler intrusifs, exigeants.

 

Des amis ou des pseudos amis qui n’hésitent pas à envahir notre espace, à nous saturer de demandes ou à s’immiscer dans nos relations les plus intimes.

 

Nous pouvons nous poser cette double question : Peut-on tout accepter de ses amis ? Tout accepter “au nom de l'amitié” ? Bien sûr que non !

 

Je crois que s'il s'agit d'un vrai ami, il doit connaître notre sensibilité, apprécier nos valeurs et surtout sentir ou percevoir nos zones d'intolérance et de vulnérabilité.

 

De notre coté, quel que soit l’affection ou l’amitié que nous pouvons avoir envers un ami, il ne convient pas de se transformer en poubelle devant lui ou de tout accepter venant de sa part.

 

Une vraie relation amicale est celle qui permet de : demander (sans fausse pudeur) donner (sans réticence) recevoir et accueillir (sans se transformer en poubelle) refuser (sans culpabilité et en se respectant) C'est le plus souvent un “faux ami” qui s’abritera derrière son amitié ou qui revendiquera la vôtre pour vous demander quelque chose d'inacceptable.

 

L'amitié suppose un accord, entre deux êtres, dont le fondement profond repose sur la co-naissance (naître avec), la tolérance et le respect mutuel. Ceci dit, on peut oser demander beaucoup à un ami avec une grande liberté, mais cela suppose que nous devions prendre le risque de sa réponse qui peut parfois ne pas correspondre à notre attente !

 

Certaines amitiés deviennent toxiques pour plusieurs raisons :

 

Quand l'autre n'a pas perçu que nous avons changé, que nous ne sommes plus celui ou celle qu'il a connu sur les bancs du lycée, à la faculté, dans notre adolescence ou depuis l’époque de notre rencontre ou depuis le début de notre relation.


Quand il n’a pas découvert (ou accepté) que nous puissions avoir d'autres engagements prioritaires (amoureux, parentaux en particulier ou politiques qui vont passer, à un moment donné, au premier plan)

 

Que lui-même a changé et qu'il a peut-être renoncé (ou trahi) quelques unes de ses valeurs, transgressé des engagements et qu'il tente de nous entraîner sur un terrain qui n'est pas bon pour nous ou qui ne nous permet pas de nous respecter.

 

Une relation (qu’elle soit amicale ou pas) est toxique quand ce qui vient de l'autre nous blesse ou n'est pas bon pour nous (touche à nos zones de vulnérabilité ou à nos valeurs profondes). Une amitié peut être exigeante, exigeante sur la qualité des valeurs qu’elle recèle, mais elle ne peut être impérialiste, autocratique et nous entraîner à ne plus nous respecter, à violenter nos repères et nos engagements, justement au nom de l'amitié !

 

Dans l'amitié, c'est le besoin de se dire (en toute liberté) d'être entendu (dans le registres où je parle) le besoin d'être reconnu (dans mes différentes dimensions), le besoin d’être valorisé (pour ce que je suis et non seulement pour ce que je fais), le besoin de pouvoir rêver (et partager ainsi quelques unes des folies de notre imaginaire) qui sont privilégiés.

 

Un véritable ami est capable de répondre inconditionnellement (sans jugement, sans réticence) à chacun de nos besoins relationnels.

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:00

 

 

 

 

 

Les vitrines de Louis  Vuitton sont toujours aussi originales et attirent le regard des nombreux touristes et passants  le magasin est comble comme toujours !!

 

 

 

DSC07277

La Maison d'Alsace  :plusieurs musiciens se préparent  à  jouer du violon!

 

DSC07286

 

 

 

à seulement quelques mètres une foule d'officiels et de photographes attend Audrey Tautou pour lancer les illuminations  il  est 18 heures le trottoir du pub Renault est presque inutilisable !

 

 

 

 

 

 

 

  18H30    les arbres s'illuminent de toutes les couleurs  une féerie de cerceaux  passant du blanc  , au rouge, au vert, au jaune,au bleu...

  une petite tour Eiffel   brille aussi de mille feux multicolores !

DSC07299DSC07301

 

 remontons  vers la place de la Concorde   en traversant le marché de Noël    et tous ses petits  stands  !

 

DSC07292

DSC07304

 

 

 

 

 

 

DSC07308

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ahhhhhhh Père Noel  tu étais là aussi ?

 

DSC07297

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

prochaine étape  les vitrines de Noel   .....

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans ballade
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 23:00

 

 

LA VIE TU APPRENDRAS :de William Shakespeare .

Après quelques temps, tu apprendras la différence entre tendre la main et secourir

une âme. Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer, et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité.


Tu commenceras à apprendre que les baisers ne sont pas des contrats, ni les cadeaux, ni  les promesses…
 

Tu commenceras à accepter tes échecs la tête haute, comme un adulte, et non avec la tristesse  d’un enfant.




Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins, parce que le terrain de demain est incertain, et ne garantit pas la réalisation des projets, et le futur à l’habitude de ne pas tenir ses promesses.
 

Après un certain temps, tu apprendras que le soleil brûle si tu t’y exposes trop.
 

Tu accepteras le fait que même les meilleurs peuvent te blesser parfois, et que tu auras à leur pardonner.
 

Tu apprendras que parler peut alléger les douleurs de l’âme.




Tu apprendras qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance, et à peine quelques secondes pour la détruire, et que, toi aussi, tu pourras faire des choses dont tu te repentiras le reste de ta vie.
 

Tu apprendras que les vraies amitiés continuent à grandir malgré la séparation. Et que ce qui compte, ce n’est pas ce que tu possèdes, mais qui compte dans ta vie…

Et que les bons amis sont la famille qu’il nous est permis de choisir.




Tu apprendras que nous n’avons pas à changer d’amis, si nous acceptons que nos amis changent et évoluent.
 

Tu expérimenteras que tu peux passer de bons moments avec ton meilleur ami en faisant  n’importe quoi, ou rien, seulement pour le plaisir de jouir de sa compagnie.
 

Tu découvriras que souvent nous prenons à la légère  les personnes qui nous importent le plus ; et pour cela  nous devons toujours dire à ces personnes que nous les aimons, car nous ne savons jamais si c’est la dernière fois que nous les voyons…




Tu apprendras que les circonstances, et l’ambiance qui nous entoure, ont une influence sur nous, mais que nous sommes les uniques responsables de ce que nous faisons.
 

Tu commenceras à comprendre que nous ne devons pas nous comparer aux autres, sauf si  nous désirons les imiter pour nous améliorer.
 

Tu découvriras qu’il te faut beaucoup de temps pour être enfin la personne que tu désires être, et que le temps est court…




Tu apprendras que si tu ne contrôles pas tes actes, eux te contrôleront, et que être souple ne signifie pas être mou ou ne pas avoir de personnalité : car peu importe combien délicate ou complexe soit une situation, il y a toujours deux manières de l’aborder.
 

Tu apprendras que les héros sont des personnes qui ont fait ce qu’il était nécessaire de faire, en assumant les conséquences.

Tu apprendras que la patience requiert une longue pratique.




Tu découvriras que parfois, la personne dont tu crois qu’elle te piétineras si tu tombes, parfois est l’une des rares qui t’aideras à te relever.

Mûrir dépend davantage de ce que t’apprennent tes expériences que les années que tu as vécu.
 

Tu apprendras que tu tiens beaucoup plus de tes parents que tu veux bien le croire.

Tu apprendras qu’il ne faut jamais dire à un enfant que ses rêves sont des bêtises, car peu de choses sont aussi humiliantes ; et ce serait une tragédie s’il te croyait, car cela lui enlèverait l’espérance !




Tu apprendras que, lorsque tu sens de la colère et de la rage en toi, tu en as le droit, mais cela ne te donne pas le droit d’être cruel.

Tu découvriras que, simplement parce que telle personne ne t’aime pas comme tu le désires,cela ne signifie pas qu’elle ne t’aime pas autant qu’elle en est capable : car il y a des personnes qui nous aiment, mais qui ne savent pas comment nous le prouver…

Il ne suffit pas toujours d’être pardonné par les autres, parfois tu auras à apprendre à te pardonner à toi-même…



Tu apprendras que, avec la même sévérité que tu juges les autres, toi aussi tu seras jugé et, parfois, condamné…

Tu apprendras que peu importe que tu aies le cœur brisé, le monde ne s’arrête pas de tourner.

Tu apprendras que le temps ne peut revenir en arrière. Tu dois cultiver ton propre jardin et décorer ton âme, au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs…


Alors, et seulement alors, tu sauras ce que  réellement tu peux endurer ; que tu es fort, et que tu pourras aller bien plus loin que ce que tu le pensais quand tu t’imaginais ne plus pouvoir avancer !

C’est que réellement la vie n’a de valeur que si tu as la valeur de l’affronter !



Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 23:00

 

 

J’ai appris....................
 
J’ai appris avec le temps que peu importe ce qui peut arriver aujourd’hui,
la vie continue et les choses iront mieux demain.
 
J’ai appris qu’on peut en dire long sur une personne
juste de la façon dont elle réagit devant trois situations : un jour de pluie, un sac de voyage perdu et des lumières de Noël toutes mêlées.
 
J’ai appris que peu importe la relation que tu as avec tes parents,
tu t’ennuieras d’eux le jour où ils ne feront plus partie de ta vie.

J’ai appris la différence entre « réussir dans la vie » et « réussir sa vie ».

J’ai appris que parfois, la vie te donne une deuxième chance.

J’ai compris que tu ne peux pas toujours avancer dans la vie avec un gant de baseball dans chaque main pour essayer de tout attraper.
Tu dois pouvoir lancer la balle à ton tour de temps à autre.

J’ai appris que lorsque je décide avec mon coeur, c’est généralement une bonne décision.

J’ai appris que lorsque je souffre, je n’ai pas à le faire payer aux autres.

J’ai appris que chaque jour, il faut tendre la main à quelqu’un.

Les gens aiment bien qu’on les serre dans nos bras, ou même qu’on leur donne juste une petite tape sur l’épaule.
J’ai appris que les gens finissent par oublier ce qu’on leur a dit, mais jamais ce qu’on leur a fait.

 

auteur inconnu

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans deçi delà
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 23:00

 

Opera-30-octobre-2011-088.JPG

le  Palais Garnier est la troisième salle d 'Opéra à paris depuis la fondation de cette institution par louis XIV en 1669. Sa construction  fut décidée par Napoléon III   dans le cadre des grands travaux de rénovation de la capitale menés à bien sur son ordre par le baron Haussmann . l Opéra fut mis au concours et Charles Garnier  jeune architecte inconnu de 35 ans, remporta l 'épreuve . les travaux durèrent 15 ans  de 1860 à 1875 interrompus par de nombreuses péripéties dont la guerre de 1870   la chute du régime impérial et la commune.

il fut inauguré 15 janvier 1875.

 

le grand escalier la bibiothèque et le musée

 

 

Opera-30-octobre-2011-018.JPG

Opera-30-octobre-2011-024.JPGla nef du grand escalier est un des lieux les plus célèbres du Palais Garnier bâtie en marbre de différentes couleurs, elle abrite les degrés de l'escalier à double révolution qui mène aux foyers et aux différents étages de la salle de spectacle. le grand escalier est lui aussi un théâtre, théâtre mondain où se croisait au temps des crinolines un public choisi .

  le plafond peint , évoque sur ses quatres parties différentes allégories de la musique.

Opéra 30 octobre 2011 013Opéra 30 octobre 2011 034

 

En  bas de l'escalier, deux jonchères en bronze, grandes figurines de femmes tenant des bouquets de lumière.


Les salles du musée présentent tout au long de l'année des expositions temporaires  thématiques et une galerie permanente rassemblant, peintures, dessins, photographies et de petites maquettes de décor en volume.


la bibliothèque musée est située dans la Rotonde l'Empereur destinée au service du souverain  après la chute de l'Empire, les locaux ne furent jamais terminés; on y voit encore l'appareillage massif de blocs de pierres tel qu'i était en 1870.

 

 

Opéra 30 octobre 2011 019les  foyers 

lieux de promenade des spectateurs pendant l entracte, les foyers sont très vastes et richement décorés 

la voûte de l avant foyer est couverte de mosaiques sur fond or aux couleurs chatoyantes  la vue sur la nef du grand escalier est splendide.  le grand foyer qui a été restauré en 2004, a été conçu par Garnier comme les galeries des chateaux de l 'art classique

le jeu des miroirs et des fenêtres accentue encore ses vastes dimensions .  le magnifique plafond peint par paul Baudry  décline des thèmes de l'histoire de la musique.

  la lyre est l élément décoratif principal

 

 

 

Opera-30-octobre-2011-055.JPGOpera-30-octobre-2011-050.JPGOpera 30 octobre 2011 381

Opera-30-octobre-2011-380.JPG

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans ballade
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 22:00

l faut de la force pour avancer

Il faut du courage pour accepter de s’être trompé !

 

Il faut de la force pour affronter le danger!

Il faut du courage pour accepter ses limites

 

 

Il faut de la force pour choisir !

Il faut du courage pour renoncer !

 

 

Il faut de la force pour accepter les épreuves!

Il faut du courage pour en rire !

 

Il faut de la force pour dénoncer!

Il faut du courage pour se taire !

 

 

Il faut de la force pour gagner sa vie !

Il faut du courage pour affronter la misère !

 

Il faut de la force pour avancer!

Il faut du courage pour ne pas renoncer !

 

Il faut de la force pour dire non

Il faut du courage pour être capable d’affirmer son opinion sans violence!

 

 

 

 

Il faut de la force pour affronter les autres!

Il faut du courage pour s’affronter soi-même

 

 

 

Il faut de la force pour réussir!

Il faut du courage pour se surpasser!

 

 

Il faut de la force pour calmer la peine d’un ami !

Il faut du courage pour endurer sa propre souffrance!

 

 

Il faut de la force pour endurer l’injustice!

Il faut du courage pour l’arrêter!

 

 

Il faut de la force pour aimer!

Il faut du courage pour s’en aller !

 

 

 

 

Il faut de la force pour vivre!

Il faut du courage pour survivre!

 

 

 

 

 

 

 

 

auteur inconnu

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans citations
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:33
J'aurais voulu être professeur de vie.
J'aurais appris aux enfants, aux adultes aussi, tout ce qui n'est pas dit dans les livres...
Je leur aurais appris les choses délicates de la vie.

 

 

 

qu'un amour entretenu ne s'use pas, que la seule liberté qui vaille d'être vécue est la liberté d'être, qu'il est important de prendre le temps de regarder un nuage, de suivre le vol d'un oiseau, de se laisser surprendre par l'infime des choses de la vie.

 

Qu'il est important d'apprendre à s'aimer, à se respecter, à se définir.
Qu'il est encore plus important de ne pas se laisser enfermer dans les jugements, de résister aux rumeurs, aux idées toutes faites, aux modes.
J'aurais essayé de leur apprendre à remettre en cause leurs croyances quand elles sont devenues des certitudes, pour laisser plus de place à l'imprévisible de la vie.

 

 

 

 

J.SALOME

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article