Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ESPERANCE
  • : Partager des moments de rêve et d 'amitié parcourir un bout de chemin ensemble
  • Contact

Profil

  • ESPERANCE

Texte Libre

Texte Libre

pour contacter l auteur
esperance25@voila.fr

Archives

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 00:00

en 1670, LOUIS XIV ordonna la destruction du rempart de charles V, rendu doublement inutile, d'une part en raison de l 'évolution des techniques militaires, d'autre part à cause de l'urbanisation des quartiers hors les murs.

 

Sur la rive droite, le rempart fût remplacé par un Boulevard allant de la Bastille à la Madeleine,où les gens pouvaient se promener.

 

Le mot français Boulevard apparaît à cette époque, pour désigner la nouveauté.Il est donc typiquement parisien !

 

En fait il a une double origine. Il vient tout d 'abord du terme hollandais bollewek, qui signifie "ouvrage de fortification"( de bol, la poutre, et voerk l'ouvrage .

 

Ce terme désignait donc le rempart.

 

Plus tard, quand la muraille a été abbatue, elle a fait place à un cours ou un mail garni d'arbres...

 

Les Parisiens les appelaient "boules vertes" boulevert, puis boulevard. Et le boulevard devint un lieu de délassement, de flânerie, de rêve...

Partager cet article

Repost 0
Published by ESPERANCE - dans lecture
commenter cet article

commentaires

Djemaa Pascal 30/11/2010 21:57



Bonne semaine avec un univers enneigé ! Pascal !



S O N Y A 29/11/2010 17:56



je découvre


merci pour ces explications


je te souhaite une très belle semaine


gros bisous 



Azalais 29/11/2010 11:35



c'est vraiment une origine très inattendue


bises et bonne journée



patriarch 29/11/2010 09:52



Alors, il est galvaudé aujourd'hui, puisque chaque ville ,même de moyenne importance, a les siens...


 


Belle journée !



biker06 29/11/2010 08:09



Coucou


Louis XIV a detruit aussi beaucoup de choses avec ses guerres ......


bisous


pat



Lystig 29/11/2010 06:04



on en apprend grâce à toi